2010

Affiche2010 

THE HOLMES BROTHERS

yhe-holmes-brothers-ok

The Holmes Brothers est un groupe génial et modeste à la fois. Leur réputation n’est plus à faire puisque leur dernier album “ Feed my soul ” couronne 30 ans d’une carrière jalonnée de succès, de récompenses tels les Blues Music Awards et de collaborations avec les plus grands. Les 3 magnifiques voix de Sherman Holmes, Wendell Holmes et Popsy Dixon ont notamment accompagné Van Morisson, Ben Harper, Willie Nelson ou
encore Peter Gabriel.
C’est d’ailleurs Joan Osborne, musicienne complice de temps en temps, qui produit leur dernier album sorti sur le label Alligator. Là-aussi, leur parcours est exceptionnel. Après quatre albums chez Rounder acclamés par la critique, ils enregistrent pour le label Real Worl de Peter Gabriel devenant le premier groupe américain à enregistrer pour ce célèbre label de World Music.
Depuis 2001, les excellents Holmes Brothers publient régulièrement leurs pépites mêlant blues, gospel et soul, chez Alligators. Sur scène ou en studio, l’alchimie entre les 3 chanteurs de Virginie relève du mystique. Doyens du Blues, on dit d’eux qu’ils ont atteint l’âge de grâce. Néanmoins, il se dégage de leurs prestations une énergie hors du commun, une présence charismatique, une harmonie vocale qui nous rammène aux racines du blues et au croisement du gospel, de la soul et du rythm’n Blues. The Holmes Brothers mélangent aisément le rock du samedi soir à la ferveur du gospel. Et s’ils composent la majorité de leurs morceaux, ils ne s’interdisent pas des reprises très personnelles des Beatles, de Bob Marley ou de John Ellisson, célèbre soul man. Leurs morceaux parlent d’amitié, de famille, de maladie mais aussi de politique, de l’état actuel du monde sans se départir pour autant du sens de l’humour qui caractérisent ces grands artistes.
Profonds, originaux, The Holmes Brothers est un véritable coup de coeur !

 

JOHN HENRY

John-Henry-ok

Le blues de John Henry coule comme le débit du Mississipi, parfois languissant et inoffensif parfois écrasant et implacable. Natif de l’Alabama, ce jeune guitariste talentueux est aussi un chanteur à la voix puissante imprégné du Blues de Robert Cray ou BB King. Installé en Italie depuis 1994, c’est sous le drapeau de l’armée américaine qu’il découvre et tombe amoureux de l’Europe. Cet exil est une source de richesses et de rencontres inépuisables avec les artistes qui font le Blues du vieux continent. John Henry s’intéresse de près à la richesse du jazz dont il tire parfois quelques accords et arrangements sophistiqués. Néanmoins, le Blues reste sa principale influence. Il joue régulièrement aux côtés de l’excellente Sharrie Williams et a su s’entourer de très bons musiciens pour son premier album “Here I am”. On a notamment pu entendre l’harmoniciste-guitariste, Andy J. Forest, ou encore le pianiste italien, Pietro Taucher.