Vendredi 6 avril 2018 à 21H

Sofie Reed

 

FEAT. ANNE HARRIS & MARK HAYNES (USA)

Cette Suédoise a grandie bercée par la musique Afro-américaine qu’écoutaient ses parents.

“Exilée” dans les montagnes Rocheuses depuis une trentaine d’années, elle y a parfait son style qualifié de « roots music » car elle s’inspire de différents courant musicaux traditionnels. Blues bien sûr mais aussi folk et country. Elle est en passe de devenir la coqueluche des festivals européens qui la programme régulièrement.

Cette charismatique artiste a plus d’une corde à sa guitare : auteur, compositrice, chanteuse, multi instrumentiste (guitar, harmo, lapsteel, dulcimer etc..) , elle donne tout d’elle-même lorsqu’elle monte sur scène.

Son sens du rythme et de la narration vous emporte immanquablement. Elle vous raconte ses histoires et toute sa musique vous emporte dans un voyage plein d’images et de rythmes. Habituée à se produire en solo, elle vient de réaliser un album avec le bassiste Russel Jackson, (qui fut 7 ans durant le fidèle accompagnateur de BB KING).

Autres complices de Sofie : la violoniste Anne Harris connue pour sa virtuosité, sa grâce et sa collaboration avec le grand Otis Taylor …. mais aussi Mark Haynes, membre du groupe « The Sounds Of Blackness » qui a remporté 3 Grammy Awards ! Il a travaillé aussi avec Junior Wells, Stevie Wonder, Sharon Jones et a enregistré 2 disques de platine avec Janet Jackson ! Il s’est produit dans toutes les plus grandes salles et les plus grands festivals, y compris le Royal Albert Hall et le festival de Montreux.

Ils accompagneront Sofie sur la scène du Salaise Blues Festival. Un trio d’exception qui fera son premier concert en France !

http://www.sofiereed.com

 

 

 

 

 

 

Eric Bibb

Né en 1951, Eric Bibb est un chanteur/compositeur de blues basé à Londres. D’origine américaine, il a démarré sa carrière en Europe. C’est a New York qu’il grandit avec son père Léon Bibb, lui même chanteur folk. A l’âge de 7 ans, il reçoit sa première guitare et à 11 ans sur les conseils d’un ami de la famille – un certain Bob Dylan -, il commence à peaufiner son style.

En 1970, après de courtes études de psychologie et de russe à l’université » de Columbia, il s’installe à Paris où il rencontre Mickey Baker qui l’invite à se concentrer sur le blues. Après une période d’isolement en Suède, Eric sort en 1997 son premier album Good Stuff sur le label Opus 3. Plus tard il enregistre Me to You, un album sur lequel il invite certains de ses artistes préférés dont Mavis Staple, Taj Mahal et Pops. Eric et son père Léon sont les premiers artistes à enregistrer un album père-fils avec « A family Affair » sorti en 2002.

La musique d’Eric Bibb est enracinée dans le blues mais est aussi associée à du jazz, de la soul, du r&b, du gospel et du folk.

 

Devenu l’un des grands musiciens de sa génération, Eric Bibb réinvente avec grâce blues, gospel et folk music. Il enchante et émeut les publics de tous les continents. Il détient tous les ingrédients de la réussite : aura et élégance naturelle, voix de velours de grand soulman, diction précise et claire, ainsi qu’une maîtrise instrumentale qui fait de lui l’égal des meilleurs guitaristes. Preuve en est sa nomination récente aux Grammy awards !

http://www.ericbibb.com

 

 

 

 

 

 


Samedi 7 avril 2018 à 21h

Oliver Gotti

Repéré en 2011 dans les rues des festivals de blues où il jouait en parfait inconnu, Olivier Gotti se retrouve quelques années après sur du festival Jazz à Vienne où il fait la première partie de Carlos Santana. Un premier EP salué par la critique, une victoire au tremplin Blues-sur-Seine, une participation honorable à l’International Blues Challenge de Memphis où il a atteint la demi-finale : un début de carrière plus que fulgurant !

 

« Le blues est une musique qui appartient à tout le monde ». Cela paraît une évidence mais cette phrase piochée dans une interview d’Olivier Gotti met en lumière le dessein et la flamme qui anime ce guitariste chanteur français. Peut-être parce que l’on a souvent tendance à le comparer à un certain Ben Harper. Même position assise, même guitare hawaïenne, la fameuse Weissenborn, posée sur les genoux, même bottleneck, tube de métal naviguant sur les cordes, mêmes mélodies hybrides chantées avec ferveur.

La comparaison est flatteuse mais loin d’être usurpée tant Olivier Gotti peaufine depuis plusieurs années un blues habité qui séduit de plus en plus les amateurs du genre et désormais au-delà.

 

Suite à son premier album Little Blues Child, Olivier revient en 2018 avec un second volet : The Way to Win. Ce nouvel opus sera défendu sur scène avec un spectacle mêlant racines et innovations rythmiques, tradition du blues et modernisme.

https://www.facebook.com/OLIVIER-GOTTI-169766756429904/

 

 

 

 

Otis Taylor

Drôle de destin que celui d’Otis Taylor. Après une carrière musicale infructueuse, initiée très tôt, il délaisse son banjo en 1977. Vingt ans plus tard, pressé par son futur bassiste, le cinquantenaire revient aux affaires et livre quatre opus, dont le dernier-né, Respect The Dead, est un chef-d ‘oeuvre de blues moderne. Arrivé de nulle part, ou plutôt du fin fond du Colorado, avec des albums dont les titres intriguent (When Negroes Walked The Earth ; White African ; Respect The Dead, My world is gone…), Otis cultive sa différence.

Son blues est sombre, hanté, rugueux, lancinant. Il se nourrit de son passé, le banjo, le violon et l’accordéon prenant parfois le pas sur sa guitare électrique saturée sur fond de batterie lourde. L’originalité de Otis Taylor réside dans un blues folk et country, enrichi de banjo et de mandoline, et aux textes qui dénoncent le sort réservé à la communauté afro-américaine hier comme aujourd’hui.

En une dizaine d’albums depuis quinze ans, Otis Taylor a eu le temps d’imposer aux amateurs de blues ses talents de guitariste et de raconteur. Il a inventé un genre hybride et infernal : le trance blues. Le son est obsédant, inclassable et intemporel, tout en rythmiques hypnotiques, le chantre du « Transe blues » évoque le passé mais son propos est bien actuel.
Un moment d’échange et de rencontre sera programmé avec les musiciens de Blues on stage.
https://www.otistaylor.com